©2019 by Shisha Seva. Created by This Way Up

QUELQUES RÉALISATIONS

Le projet bateaux

Le long de la Narmada, rivière du Gujurat, beaucoup de villages sont habités par des adivasis qui n’ont que la pêche comme source de subsistance. Ils jettent leurs filets à partir de petites embarcations en bois qui ne peuvent les emmener au grand large. Avec des bateaux munis d’un moteur ils peuvent s’éloigner des rives, pêcher plus et gagner plus.

Les canots de sauvetage des grands navires démantelés le long des côtes du Gujurat (à Alang, Bhavnagar...) font parfaitement l’affaire. Ils sont motorisés et n’ont souvent jamais servi. En négociant bien on peut les acquérir pour quelques 1.500 euros par pièce.

Grâce à la participation de sponsors et d'organisations tel que les GROS de Beersel et Schilde, Shisha Seva a pu en acquérir une quinzaine, qui furent octroyés à des familles prêtes à envoyer leurs enfants à l’école et au boarding d’Ankleshwar.

Ce projet a considérablement modifié la situation économique de beaucoup de familles dans les villages tels Sarfudin, Kalapia, Sakarpur et Borbatha.

Sanitary Napkins Manufacturing Unit

A Silchar dans l’état du nord-est Assam, Shisha Seva a financé la création d’un atelier de bandes hygiéniques. Le projet est de petite envergure. L’initiative revient aux Sisters of Jesus and Mary qui, ayant constaté que beaucoup de jeunes filles et femmes souffraient d’un manque d’hygiène, ont voulu apporter une solution au problème. Le démarrage fut quelque peu difficile. Mais aujourd’hui une dizaine de femmes, formées sur place, y ont trouvé un travail dont elles reconnaissent l’utilité. Et beaucoup d’autres apprécient ce progrès qui ne grève pas leurs finances.

La musique et les jeux

"Ce n’est pas parce qu’ils sont adivasis, qu’ils ne sont pas des enfants comme les autres", dixit le père Thomas Kolady, alors responsable des postes de mission de Borpada et de Paraspada, au cœur de la jungle du Sud-Gujurat. Et il nous persuada de financer ce qui pourrait paraître ‘accessoire‘, mais vital pour des enfants: des jeux de plein air et... des instruments de musique typiquement indiens. Les enfants sont ainsi initiés à la richesse de leur culture locale. Pour la grande école de Paraspada, nous avons aussi financé l’achat d’un système de projection et de sonorisation.